Semalt partage des conseils sur la gestion des mauvaises étiquettes électroniques

MPeople reçoit plus de 115 e-mails par jour. Cependant, en raison de la mauvaise étiquette des e-mails, beaucoup d'entre eux ne sont pas lus. Voici les directives proposées par Frank Abagnale, le responsable de la réussite client de Semalt , à la suite desquelles vous éviterez les mauvaises étiquettes électroniques et inciterez les clients à attendre leurs messages.

1. Tranche et dés pour une meilleure segmentation

La méthode la plus courante que les entreprises utilisent est la démographie qui bat le point révolutionnaire de la segmentation. En tant que tel, il devient impossible de répondre aux besoins de messagerie de groupes spécifiques. Actuellement, la pléthore de technologies disponibles offre aux propriétaires d'entreprises suffisamment de possibilités pour découper leurs listes encore plus loin. Le contenu dynamique ou les sujets sélectionnés par les abonnés contribuent à affiner la qualité du message et à accroître sa pertinence auprès des clients, ce qui augmente par conséquent les revenus.

2. Une taille unique ne convient pas à tous

Les gens devraient cesser de s'attendre à ce qu'un seul message, conçu de la même manière et envoyé à tous les abonnés, résonne avec chacun d'eux. De plus, ces efforts peuvent nuire aux relations avec le client. Les e-mails de souffle sont un signe que toutes les communications précédentes avec le client ne signifiaient rien. Par conséquent, ils commencent à croire qu'ils ne sont qu'un numéro sur une liste et qu'ils ne sont pas reconnus comme précieux pour l'entreprise.

3. Aller droit au but

Les messages brefs ont un impact plus important que les messages plus longs. Les courriels errants et leurs formats numériques peuvent faire en sorte que les clients jettent le message à la poubelle. Ces e-mails rongent le programme d'un individu, ce qui n'est pas le type de réception qu'une entreprise recherche dans le marketing par e-mail. Par exemple, Ann Handley affirme que l'idée est de couper des mots, pas des extras. Il est donc impératif de prendre le temps de faire passer le message.

4. Personnalisation

Le marché actuel a de grands problèmes de confiance, car seulement 18% affirment faire confiance aux chefs d'entreprise. Au cœur de cette idée, l'entreprise est humaine, même pour les B2B. Les gens doivent avoir l'impression que les transactions qu'ils effectuent sont avec leurs meilleurs amis, qui ont été à leur place, et ont trouvé la clé du succès. Ils ne travaillent qu'avec des entreprises authentiques, honnêtes et fiables.

5. Ajout d'un appel à l'action

Si un e-mail ne met pas un public sur la voie de l'action, maintenant ou dans le futur, il devient inutile pour l'entreprise. Chaque message a besoin d'un CTA afin qu'il ne laisse pas les clients se demander quel était l'objectif de l'expéditeur derrière l'envoi de l'e-mail. De plus, le CTA augmente les taux de clics et d'engagement.

6. Surveiller les numéros

Seuls 29 pour cent des spécialistes du marketing vérifient leurs mesures de retour sur investissement pour évaluer l'efficacité d'un e-mail. Oublier de surveiller les statistiques signifie que les ajustements n'amélioreront pas les performances du marketing par e-mail. Le suivi de la délivrabilité, des taux d'ouverture et de clics aide à améliorer les performances et à comprendre quel message résonne bien avec les contacts.

7. La preuve est tout

La double vérification des e-mails évite aux entreprises de petites erreurs qui pourraient désengager les clients. Prêter attention à des éléments tels que la ligne d'objet, le nom de l'expéditeur convivial pour différencier le courrier électronique du spam et un message clair exempt de fautes de frappe peuvent sauver l'étiquette de courrier électronique d'une entreprise.

8. Optimiser le temps d'envoi

Le timing est un facteur déterminant dans la réception du message électronique. Les entreprises ont généralement des dossiers concernant les informations précieuses sur les acheteurs et leurs préférences. En utilisant ces informations, un expéditeur peut savoir quand envoyer le prochain e-mail, en s'assurant que le message est pertinent et engageant.

9. Informations clés

Inclure les informations de contact clés, en indiquant qui est l'expéditeur et un moyen à utiliser à des fins de rétroaction. Il est utile pour rétablir les relations avec les clients et promouvoir la marque. Les poignées des médias sociaux et l'inclusion de liens de blog permettent au public cible de se tenir au courant des dernières nouveautés et mises à jour. Cela les fait se sentir plus connectés, augmentant ainsi les chances de faire des affaires avec l'expéditeur.

mass gmail